RELEVÉS 3D DE BÂTIMENTS & SCAN 3D POUR LA PRISE DE MESURES ET LES PLANS D’ARCHITECTE

La prise de mesures, les métrés ou  le relevé 3D de bâtiments est le point de départ pour toute transformation ou rénovation d’un immeuble existant. 

Aujourd’hui, il est possible d’effectuer ce travail d’une manière rapide et précise grâce au laser scanner 3D.

En effet, le scanning 3D nous permet la création d’un jumeau numérique. (digital Twin)

Celui-ci est directement exploitable par  des logiciels de dessin comme AutoCAD et ArchiCAD, Revit, SketchUp.

Cette technique est connue et éprouvée depuis longtemps.

Ce qui nous différencie de nos concurrents est notre volonté de la rendre accessible pour tous les relevés de bâtiments.

Non seulement pour des rénovations d’immeubles de grandes envergures, mais pour tous types de rénovation ou transformation.

Pour cela, nous avons mis en place différents systèmes afin de rendre accessible à tout un chacun cette  technologie.



Laser Scan Leica pour numérisation 3D d'un bâtiment


Pourquoi effectuer un relevé 3D d’un bâtiment ?

Le relevé de mesures est nécessaire lors de la transformation et la rénovation de bâtiments existants.

Il est le point de départ de la rénovation d’un bâtiment et son exactitude est primordiale pour la bonne exécution des travaux.

Effectivement, il faut reconnaître qu’il est la pierre angulaire de toutes les étapes de la réalisation d’un programme immobilier.

En effet, dès la première rencontre avec l’architecte, elle est nécessaire  pour l’étude de faisabilité, l’avant-projet ou encore pour l’établissement des plans d’étages, de façade, de coupes.

Enfin, pour le dépôt du dossier de mise à l’enquête et l’obtention du permis de construire,  le relevé de mesures accompagne les différents intervenants tout au long du processus de conceptualisation du projet.

Ensuite, dans la phase de construction, les études et les plans d’exécution qui accompagnent  les entreprises de la construction sont tributaires d’un relevé de mesures précis et complet pour une bonne réalisation de l’ouvrage.

Ce relevé permet à la direction de l’exécution des travaux, la DET, une bonne gestion du chantier. Lors de la livraison du bâtiment au maître de l’ouvrage elle permet également le contrôle de la bonne facture des travaux.

C’est pourquoi, dans les nouveaux processus de travail, la numérisation par scan laser du bâtiment existant devient la norme.

Une numérisation dans les étapes clés, sa modélisation en 3D ainsi que la comparaison de ce qui est construit avec ce qui est projeté, augmente et améliore les processus de contrôle.

Grâce à l’automatisation de ces tâches, ces étapes sont rapides  et accessibles pour tous les types de transformation.



Les différentes techniques pour le relevé de mesures 3D d’un immeuble

Comme nous l’avons dit plus haut, il existe deux techniques pour le relevé de mesures.

La première, classique, avec une chevillière, un télémètre, un cahier, un crayon et une gomme.

La seconde technique, est celle que nous utilisons. Elle consiste en une numérisation complète ou partielle du bâtiment à l’aide d’un laser scanner, d’un drone ou d’une caméra.

De cette première étape nous pouvons extraire un nuage de points.

Ce nuage de points est ensuite traité dans un logiciel afin de permettre aux programmes de dessins CAO DAO, comme ArchiCAD ou Autocad de le lire.

Les avantages d’un relevé 3D de bâtiments par Laser Scanner

L’avantage  de métrés  et de prise de mesures à l’aide d’un laser scanner est sa grande précision et sa rapidité.

Elle permet d’éviter de nombreuses erreurs , par exemple lorsque les murs sont de faux équerre ou de faux aplomb.

De plus, elle permet de déterminer avec précision les épaisseurs de dalles et des faux niveaux.

Elle relève les mesures avec précision comme les charpentes ou autres parties complexes et difficilement accessibles.

La diffusion d’une visite virtuelle

Enfin, la visite virtuelle que l’on peut extraire de cette numérisation est d’une grande aide pour tous les intervenants.

Elle permet de retourner sur un détail que l’on aurait oublier, de partager l’information entre tous les intervenants comme l’architecte, le maître de l’ouvrage, les différents services de l’édilité et les entrepreneurs.



La technique classique du relevé 3D de bâtiments, la prise de mesures et la mise en plan par un architecte.

Dans ce chapitre nous évoquons les différentes étapes de la prise de mesure, à la transcription des plans schématiques sur un cahier de notes, jusqu’à la retranscription sur un programme de dessin DAO CAO.





1.– La prise de mesures manuelle à l’aide du double mètres, de la chevillière ou du télémètre

Pour illustrer nos propos nous partageons cette vidéo qui traite du relevé de mesures à l’aide d’un double mètre, d’une chevillière ou d’un télémètre.



2.– La série de photographies de l’immeuble et des pièces à mesurer

Traditionnellement une série de photographies des différentes pièces de l’immeuble accompagne le dossier.

Elle permet de documenter le cahier de notes et donne au dessinateur une bonne compréhension des croquis de relevés.

En ce qui concerne nos relevés de bâtiment, dans le même temps nous numérisons et effectuons des photographies panoramiques à 360°.

Celles-ci sont liées entre elles afin de créer une visite virtuelle.

L’avantage de cette technique est de voir tous les détails, sous tous les angles.

La possibilité nous est  donnée de zoomer sur un détail ou de prendre une mesure directement dans la visite virtuelle.



3.– La transcription des plans schématiques du cahier de note à un programme de dessin DAO ou CAO

Traditionnellement une série de photographies des différentes pièces d’un immeuble accompagnent le dossier afin de le documenter.

Le cahier de notes ainsi que les photos permettent au dessinateur une bonne compréhension des croquis.

Pour nos relevés de bâtiment dans le même temps que la numérisation des pièces nous effectuons des photographies panoramiques à 360°.

Celles-ci sont liées entre elles afin de créer une visite virtuelle.

L’avantage de cette technique est d’avoir la vision de tous les détails, haut, bas, sur les côtés de la pièce.

La possibilité nous est également donnée de zoomer sur un détail ou de prendre la mesure directement dans la visite virtuelle.


Notre proposition pour vos relevés 3D de bâtiments existants

Les différentes étapes de relevé de mesures sont développées dans ce chapitre.

En résumé, la numérisation du bâtiment se fait à l’aide d’un laser scanner 3D, d’une caméra ou d’un drone.

Ensuite nous traitons le scanning 3D à l’aide de logiciel pour que le nuage de points soit lisible par les programmes de dessin CAO, DAO.

Enfin, le nuage de points est intégré dans le programme de dessin afin de créer des plans en 2D ou en 3D.

A préciser qu’il est possible de modéliser le bâtiment pour une application BIM.

Nous pouvons également réaliser une visite virtuelle modélisée à partir de plans d’étages.


1.– Numérisation de bâtiments à l‘aide de laser scanner 3D

Laser scaner 3D LEICA BLK 360

Exemple d’un laser scan 3D utilisé pour la prise de mesures et le relevé de bâtiments


1.1 Scanning 3d par drone pour les toitures ou les endroits difficiles d’accès

Photogrammétrie avec le drone DJI Phantom 4V2

Nous utilisons aussi le drone pour effectuer des relevés sur les toitures où les endroits difficiles d’accès.


1.2 Numérisation par photogrammétrie pour les transformations intérieures d‘immeubles d’habitation

Caméra Matterport pro 2 dans un appartement

Pour les relevés 3D d’intérieurs de bâtiments d’habitation, nous utilisons la technologie de la photogrammétrie.

Une caméra effectue des prises de vue à 360°  ainsi que le scanning 3D et la photographie dans le même laps de temps.

L’avantage de cette technologie est sa rapidité d’exécution et son prix extrêmement intéressant.

Finalement, elle permet de réaliser à moindre coût des plans schématiques d’étages.


1.3 Possibilités de réalisation d’une visite virtuelle à partir de photographie 360 degrés

exemple d’une visite virtuelle 3D


Avantages du relevé des pièces d’un bâtiment par laser scanner 3D


Rapidité d’exécution

La rapidité d’exécution d’une prise de mesure 3D par laser scan est incomparable avec celle obtenue d’une manière classique.

Par exemple, le temps nécessaire pour une villa ou un petit immeuble de trois ou quatre appartements est d’une journée.

Pour le scanning  d’un grand bâtiment, la durée de numérisation est de 2 à 3  jours.

Il faut souligner que le ratio entre un relevé de mesure par laser scan et un relevé de manière traditionnelle est :

  • 1 à 3 pour les prises de mesures simples jusqu’à  1 à 10 pour les plus complexes

Sans oublier que, parfois, il est impossible d’effectuer un relevé de mesures exact sans laser scan.


Précision du relevé de mesures

La précision d’un relevé de mesures par laser scan est d’environ 8 mm.

Pour un relevé par photogrammétrie elle est de 1 à 2 cm.

Il faut préciser qu’en fonction de la complexité de l’ouvrage à relever nous pouvons augmenter la densité de points afin de gagner en précision.

Le gain de précision se trouve aussi dans les différences de hauteurs et d’épaisseurs de dalles, différences qui sont difficilement mesurables lors d’un relevé traditionnel.


Garantie de la qualité dans tout le processus de relevés 3D de bâtiments

Dans le processus d’exécution, il existe des aides afin de se prémunir de tout risque d’erreur.

Que ce soit lors de la numérisation ou lors du traitement du nuage de points des garde-fous empêchent toute erreur dans le calage des différences scanning 3D.

Lors de l’édition du nuage de points, le logiciel nous indique la marge d’erreur entre les différents scans.

Grâce à cette analyse précise nous pouvons garantir la qualité de notre travail.


Relevés 3D de bâtiments par drone pour les zones difficiles d’accès ou inaccessibles

Pour les endroits difficiles d’accès, inaccessibles, les toitures ou des bâtiments très hauts sans fenêtres, nous possédons un drone afin de compléter nos mesures.


Géolocalisation et relevés de points de géoréférencement dans le système de coordonnées nationales.

En principe, nos relevés de mesures 3D ne sont pas géoréférencés.

Dans la pratique,  nous travaillons avec votre géomètre ou nous pouvons en mandater un dans votre région.

Des repères sur la façade permettent de géolocaliser avec précision le bâtiment.

En premier lieu, ces repères permettent d’indiquer des courbes de niveaux ou d’étages.

Puis, Dans  l’autre sens, ils permettent au géomètre d’effectuer le plan de situation de l’immeuble géoréférencé.


Meilleure compréhension du projet

Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement.

Dans ce sens la prise de mesure à l’aide d’un scanning 3D illustre parfaitement ce propos.

Complétée par la visite virtuelle, elles permettent une meilleure compréhension du projet et évitent de nombreuses erreurs et imprécisions.


Partage de l’information entre les intervenants

La visite virtuelle est un moyen incroyable de partage de  l’information entre les différents intervenants.

Il faut convenir que dans bien des cas, lors de notre première prestation, l’architecte ou le maître de l’ouvrage ne désire pas de visite virtuelle.

Cependant, pour ceux qui l’utilisent, leurs impressions sont enthousiastes et cette technologie n’est plus remise en cause.

Indéniablement, elle offre  des avantages insoupçonnés que l’on découvre à l’usage.


Sauvegarde des données et archivage de l’état initial

Il se peut qu’à la fin de l’ouvrage des contestations surgissent sur le choix où la bonne facture des travaux.

La sauvegarde des données, nuage de points et visite virtuelle offre à l’entrepreneur, à l’architecte comme au maître de l’ouvrage une vue claire et précise de l’état initial du bâtiment.

Cette relecture peut être effectuée plusieurs années après, et elle  permet de mieux déterminer les responsabilités et les choix effectués.

C’est pour cette raison que nous proposons un scanning 3D à toutes les étapes importantes de la de la réalisation.




Questions – réponses autour de la prise de mesures et le relevé 3D de bâtiments

Quel est le prix d’un relevé 3D de bâtiments par scanner ?

Le prix de relevé de mesures par laser scan s’effectue au mètre carré de surface à numériser pour l’intérieur.

En ce qui concerne l’extérieur, nous facturons au mètre carré de façade ou de toiture.

Par ailleurs, nous pondérons le prix de notre offre en tenant compte d’éléments comme la complexité de l’ouvrage.

Nous prenons également en compte le fait de relever l’intérieur et l’extérieur dans le même temps.

Pour conclure, le prix d’un relevé de mesure 3D d’un bâtiment, d’une villa ou d’une maison d’habitation est d’un peu plus de 1’000 CHF, pour un petit immeuble entre 2’000 et 3’000 CHF.


Quel sont les appareils pour le relevé de mesures en 3D d’un immeuble ?

Pour la prise de mesures d’un bâtiment en lasergrammétrie nous utilisons le laser Leica blk360.

Dans certains cas, pour l’intérieur nous utilisons la caméra matterport Pro 2.

En ce qui concerne les relevés pour des accès difficiles nous effectuons nos relevés avec  le drone Phantom 4 Pro 2.

A préciser que pour nos scanning 3D nous utilisons différents types de trépieds et de rallonges afin d’accéder à des endroits inaccessibles.

Par exemple, nous possédons une rallonge qui nous permet d’effectuer un scanner extérieur à travers une fenêtre depuis l’intérieur.


Comment faire un relevé de façade, d‘un plan d’étage ou d‘un plan de coupe d’un bâtiment ?

La puissance de notre laser scan nous permet le relevé de façade jusqu’à une hauteur de 30 m.

Ensuite, nous complétons les prises de vues depuis les fenêtres ou les balcons.

En ce qui concerne les plans d’étages ou les plans de coupes, ceux-ci sont extraits après numérisation du bâtiment depuis un nuage de points.

Ce nuage forme un jumeau digital du bâti,.

Il est ensuite repris par un logiciel de dessin.

Introduit dans le logiciel, ce nuage de points est coupé en fonction des besoins (plans d’étages, de coupes, de façades).

Il est possible, par exemple, d’extraire rapidement un détail ou un élément qui serait tout à coup nécessaire.


Quel autres services proposez-vous ?

L’entreprise 3D Swiss View est spécialisée dans la technique du bâtiment avec le  scanning 3D  ou le commercial avec la visite virtuelle.

Nous travaillons aussi en partenariat avec différents prestataires de services complémentaires aux nôtres.

Grâce à cela, nous  proposons un service complet et répondre ainsi aux différentes attentes de nos clients.


Est-ce que nos scanning 3D sont géolocalisés ?

Nos scanning 3D ne sont pas géoréférencés dans le système de coordonnées nationale suisse.

Pour ceux qui désirent l’effectuer nous collaborons avec un bureau de géomètres.

Nous posons alors des plaques de visée reconnues par  tous les scanner sur certains endroits des façades.

Ces points sont ensuite géoréférencés par le géomètre.


Quand devons nous faire un relevé de mesures de l’existant dans un bâtiment ?

Le relevé de mesures  est nécessaire pour l’exécution de plan précis correspondant à la réalité du bâtiment.

Il est le point de départ, qu’il s’agisse de l’avant-projet, de la mise à l’enquête, ou de l’exécution de la rénovation.

Il permet la compréhension et le contrôle du projet par le maître de l’ouvrage, l’architecte, les services techniques des communes, ou éventuellement des différents services des monuments historiques.

Lors de la réalisation des travaux ou de transformation de  l’ouvrage, des plans précis assurent la bonne exécution et le respect des choix du client.

Enfin, il est  un moyen de contrôle, de documentation et de  garantie pour le maître de l’ouvrage du respect de ses choix.


+41 78 899 33 81

Discutez avec Antoine Estrugo – Gérant