La question émane d’un bureau d’architecture intéressé à numériser des visites virtuelle 3d et 360° degrés.

Le bureau en question s’interrogeait sur la façon de concilier la diffusion d’une visite virtuelle tout en préservant et respectant  l’espace privé des lieux et la protection des données.

Lire la suite